En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2008 » Grand Prix de Belgique

Grand Prix de Belgique

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Treizième manche du Championnat du monde 2008 de F1. FIA F1WC
Dates: 05, 06 et 07 septembre. Lieu: Circuit de Spa-Francorchamps.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Partants: 20. Classés: 18.
Conditions atmosphériques: ciel très nuageux. Forte pluie à 2 tours de la fin.
16°C dans l'air, 16°C sur la piste et 71% d'humidité.
Affluence: environ 53 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 52 (40 à Spa-Francorchamps, 2 à Nivelles et 10 à Zolder).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 7,004 km x 44 tours, soit 308,052 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 124 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'45"994 (moy. 237,885 km/h) par
Kimi Räikkönen (Ferrari F2007) en 2007.
1'48"036 (moy. 233,389 km/h) par
Felipe Massa (Ferrari F2007) en 2007.
 
@LE PODIUM 2007:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 6. Kimi Räikkönen Ferrari F2007 (B) en 1h20'39"066 (229,174 km/h)
2 5. Felipe Massa Ferrari F2007 (B) à 0'04"695 (228,952 km/h)
3 1. Fernando Alonso McLaren MP4/22-Mercedes (B) à 0'14"343 (228,497 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Lewis Hamilton, d'abord vainqueur, a ensuite été pénaliséDantesque et rocambolesque. Ce 13ème acte de la saison a tenu de la tragédie grecque. Lewis Hamilton en était tout d'abord le vainqueur sur la piste. Une heure plus tard, une enquête était était ouverte par les commissaires, le vice-champion de l'an passé ayant coupé un virage en épingle à cheveux dans son duel terminal avec Kimi Räikkönen. Une heure de plus, et le verdict tombait, 25 secondes de pénalité lui étaient ajoutées et son second, Felipe Massa était déclaré vainqueur. Auparavant, les deux derniers tours de ce Grand Prix de Belgique avaient offert aux spectateurs et téléspectateurs de Spa un spectacle absolument extraordinaire. Il restait quelques virages à négocier et Kimi Räikkönen semblait parti pour remporter sa troisième course de la saison et reprendre deux des treize points de retard qu'il comptait sur Lewis Hamilton, alors deuxième à deux secondes derrière lui. Mais l'Anglais, alors que les gouttes commençaient à tomber dru sur le mythique circuit des Ardennes belges, ne s'avouait pas battu et fondait en quelques secondes sur le Finlandais. Hamilton passait même la Ferrari dans une très belle manœuvre. Le Champion du monde réagissait magnifiquement et les deux monoplaces se remettaient au coude à coude.

Une voiture en embardée surgissait dans un virage et Hamilton devait pour l'éviter sortir de la trajectoire. Kimi Räikkönen repassait devant! L'Anglais coupait carrément le virage suivant, cause de ses futurs malheurs, et c'était à nouveau du touche-touche entre les deux pilotes. Le Finlandais craquait et sortait du tracé pour finir dans un mur. La McLaren-Mercedes avait alors la voie libre pour s'envoler vers la victoire, que l'on croyait la cinquième cette saison d'Hamilton. Mais les émotions n'en avaient pas été terminées pour autant. Le dernier tour avait offert également son lot d'émotions aux poursuivants. Sébastien Bourdais, cinquième la majeure partie de la course, avait profité des arrêts d'Alonso et d'Heidfeld, chaussant des pneus pluie dans le dernier tour. Le Manceau pointait alors en troisième position à une boucle du drapeau à damiers!

Le Français, toujours en pneus secs, se retrouvait sous la pluie battante en position très inconfortable. Complètement déstabilisé par la fougue de ses collègues, il ne pouvait que constater les dégats. Quatre pilotes, Heidfeld, Alonso, son coéquipier de chez Toro Rosso Vettel, et Kubica, lui passaient sous les moustaches dans le dernier tour! C'était tout de même, en petite consolation, une septième place pour Sébastien Bourdais, qui égalait sa meilleure performance de la saison et marquait deux nouveaux points, peut-être décisifs pour la suite de sa carrière.

Tous ces rebondissements auraient presque fait oublier les quarante-deux premiers tours! Hamilton avait pris le meilleur départ sur une piste humide mais s'asséchant progressivement. Derrière, la Toyota de Jarno Trulli avait grillé beaucoup de monde avant d'être éjectée au virage de la Source. Au deuxième tour, Hamilton avait commis la faute, sa monoplace se mettant en tête à queue. Räikkönen prenait alors le commandement durant quasiment quarante tours. Le Champion du monde, que d'aucuns croient prendre une retraite anticipée en fin de saison, pensait bien à cet instant retrouver le chemin de la victoire et de l'espoir...

A l'issue de toutes ces péripéties, c'est Felipe Massa qui réalisait la plus belle opération de la journée. Le Brésilien revient à deux points d'Hamilton, les deux rivaux creusant l'écart sur le Polonais Robert Kubica et sur Räikkönen, désormais relégués à 18 et 19 points du leader. L'affaire n'est pas encore arrivée à son terme, puisque l'écurie McLaren-Mercedes a décidé de faire appel de la sanction infligée à Hamilton. La FIA devra donc trancher.

Mise à jour au Mardi 23/09/08 - 17h: La Cour d'appel de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) a confirmé la pénalité de 25 secondes infligée au pilote McLaren-Mercedes, après le Grand Prix de Belgique disputé le 07 Septembre à Spa, qui l'avait fait reculer de la 1ère à la 3ème place. "Naturellement nous sommes très déçus de ce verdict et de ne pas avoir obtenu de réponse sur la substance de notre appel. On va désormais se concentrer sur les quatre dernières courses de la saison", a sobrement commenté Martin Whitmarsh, directeur exécutif de McLaren-Mercedes.

Dans un communiqué, la FIA a jugé irrecevable l'appel de McLaren-Mercedes, qui a plaidé sa cause la veille. Les cinq juges se sont basés sur l'article 152 du Code sportif international qui stipule que les pénalités de passage par la voie des stands, les fameux "drive through", ne sont pas susceptibles d'appel. Pour rappel, en cas d'infraction commise dans les cinq derniers tours de course, les pilotes ne sont plus pénalisés d'un drive through car on estime alors qu'ils n'auraient plus le temps d'effectuer cette pénalité si proche de l'arrivée. C'est pourquoi ils écopent à la place de 25 secondes ajoutées à leur temps de course.
.:: Temps et résumés ::.
.:: Affiche ::.
>> 798ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: YouTube ::.
>> Découvrez les vidéos postés par les acteurs de la F1 et par les journalistes sportifs!
YouTube • Retrouvez-nous sur YouTube à l'adresse:
youtube.com/ZoneF1TV
.:: Publicité ::.