En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2007 » Grand Prix d'Italie

Grand Prix d'Italie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Treizième manche du Championnat du monde 2007 de F1. FIA F1WC
Dates: 07, 08 et 09 septembre. Lieu: Autodrome National de Monza.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 20.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 28°C dans l'air, 36°C sur la piste et 40% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1950.
Editions disputées à ce jour: 57 (56 à Monza et 1 à Imola).
 
Heure de départ: 14h.
Circuit: 5,793 km x 53 tours, soit 306,720 km au total.
Décalage avec la ligne de départ: 309 m.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'20"089 (moy. 260,395 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
1'21"046 (moy. 257,321 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2006:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 5. Michael Schumacher Ferrari 248 F1 (B) en 1h14'51"975 (245,814 km/h)
2 3. Kimi Räikkönen McLaren MP4/21-Mercedes (M) à 0'08"046 (245,375 km/h)
3 17. Robert Kubica BMW Sauber F1.06 (M) à 0'26"414 (244,377 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Fernando Alonso revient à 3 petits points de Lewis HamiltonFin de saison à suspense. Sur tous les terrains, cette dernière ligne droite 2007 de F1 promet d'être animée. Au plan sportif, et à seulement quatre étapes de la distribution des lauriers, les McLaren-Mercedes ont réagi après leur échec en Turquie mais leur doublé à Monza sera peut-être oublié dès jeudi. Jour où le Conseil mondial de la FIA statuera pour la deuxième fois sur la sombre affaire d'espionnage entre l'écurie de Ron Dennis et celle de Jean Todt. Dennis est de surcroît mêlé désormais à une enquête de la justice italienne qui commence à s'intéresser de près aux agissements qui auraient permis à McLaren d'espionner Ferrari. Le vainqueur du jour, ainsi que le troisième pilote McLaren, De la Rosa, sont même sur la sellette après certaines révélations qui rapportent que les deux hommes auraient récupéré des informations confidentielles sur leur grand rival. McLaren pourrait se voir sanctionné, entre beaucoup d'autres possibilités dont une temporisation générale, une exclusion du Championnat actuel et/ou du prochain.

Côté piste, en tout cas, Alonso n'a pas semblé plus troublé que cela à Monza où il s'est imposé pour la première fois, signant un 19ème succès en carrière, le quatrième cette saison. Le double Champion du monde a dominé une course encore une fois assez monotone, seulement rythmée par les stratégies différentes de Ferrari et McLaren. Le grand perdant du jour a été Felipe Massa, membre du quatuor de prétendants au titre avant cette étape italienne.

Le Brésilien, vainqueur il y a quinze jours en Turquie, et qui nourissait à nouveau de grands espoirs, a pourtant effectué un magnifique départ, grillant un instant la deuxième place à Lewis Hamilton. Mais l'Anglais, dans une manœuvre osée, lui faisait l'extérieur, le repassait tout en étant près de sortir de la trajectoire. Les deux hommes se touchaient légèrement et c'est Massa qui en pâtissait au niveau de sa direction. Forcé à un puis deux arrêts, le Brésilien descendait définitivement de sa monoplace au douzième tour. La suite de la course, après une brève neutralisation due à la sortie de route spectaculaire mais sans gravité de David Coulthard (Red Bull-Renault), se jouait dans la stratégie des arrêts aux stands.

Kimi Räikkönen n'en effectuait qu'un seul et se retrouvait ainsi quelques tours (du 20ème au 25ème) aux commandes. Il s'intercalait ensuite, après leur deuxième ravitaillement, entre Alonso et Hamilton qu'il ne parvenait pas à contenir, l'Anglais, comme dans le premier tour sur Massa, répétant un dépassement hardi sur le Finlandais. Alonso terminait en boulet de canon devant son coéquipier Hamilton, avec qui la tension semble un peu retombée. Néanmoins, l'Anglais (92 pts) ne compte plus que trois points d'avance sur le double Champion du monde et le prochain Grand Prix, dans seulement une semaine à Spa en Belgique, pourrait encore resserrer l'écart. Räikkönen, avec sa 3ème place, remonte sur le podium (74 pts) aux dépens de son coéquipier Ferrari qu'il devance de cinq longueurs. Mais l'écart entre les deux duos s'est accru, Räikkönen se retrouvant à quinze points d'Alonso.
.:: Temps et résumés ::.
.:: Affiche ::.
>> 781ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Flux RSS ::.
>> Soyez averti des changements apportés sur le site ou des messages postés sur le forum!
RSS • Abonnez-vous à nos différents Flux RSS!
.:: Publicité ::.