En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2005 » Grand Prix des Etats-Unis

Grand Prix des Etats-Unis

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Neuvième manche du Championnat du monde 2005 de F1. FIA F1WC
Dates: 17, 18 et 19 juin. Lieu: Circuit d'Indianapolis.
Engagés: 20. Qualifiés: 20. Forfaits: 14. Partants: 6. Classés: 6.
Conditions atmosphériques: ciel ensoleillé. 27°C dans l'air, 40°C sur la piste et 43% d'humidité.
Affluence: ---.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1959.
Editions disputées à ce jour: 46 dont 31 sous le nom "Etats-Unis" (1 à Sebring, 1 à Riverside, 15 à Watkins Glen, 1 à Dallas, 5 à Detroit, 3 à Phoenix et 5 à Indianapolis), 7 sous le nom "Etats-Unis Est" (5 à Watkins Glen et 2 à Detroit) et 8 sous le nom "Etats-Unis Ouest" (8 à Long Beach).
Il y eut aussi 2 Grands Prix sous le nom "Las Vegas" et 11 sous le nom "Indianapolis 500".
 
Décalage horaire: GMT -5h (-7h de France, heure d'été).
Heure de départ: 13h, heure locale (20h, heure française).
Circuit: 4,192 km x 73 tours, soit 306,016 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'10"223 (moy. 214,904 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
1'10"399 (moy. 214,367 km/h) par
Rubens Barrichello (Ferrari F2004) en 2004.
 
@LE PODIUM 2004:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 1. Michael Schumacher Ferrari F2004 (B) en 1h40'29"914 (182,699 km/h)
2 2. Rubens Barrichello Ferrari F2004 (B) à 0'02"950 (182,609 km/h)
3 10. Takuma Sato BAR 006-Honda (M) à 0'22"036 (182,033 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LES FAITS DE COURSE:
Six voitures seulement ont participé à la course!Mise en grille: Alors que les Ferrari, Jordan et Minardi ont déjà pris leur place sur la grille, les voitures équipées de pneus Michelin attendent les derniers instants avant la fermeture de la ligne des stands pour enfin entrer en piste.
Tour de formation: Les 20 monoplaces qualifiées débutent leur tour de chauffe. Au terme de ce dernier, les 14 monoplaces équipées en pneus Michelin s'engouffrent dans la ligne des stands alors que les 6 monoplaces en Bridgestone prennent leur position.
Départ: Michael Schumacher, depuis sa troisième ligne, profite du grand vide devant lui pour s'emparer du leadership devant son équipier Barrichello. Suivent Monteiro qui a pris le meilleur sur Albers, Karthikeyan et Friesacher en fond de grille.
3ème tour: Sur les écrans géants, le public voit les pilotes Michelin descendre de leur voiture. C'est l'indignation générale.
6ème tour: Barrichello roule sur une bouteille d'eau. Elles seront bientôt des dizaines à rouler sur la piste.
10ème tour: Schumacher occupe la tête 7" devant Barrichello. Premier arrêt de Albers.
19ème tour: Premier arrêt de Friesacher.
20ème tour: Premier arrêt de Karthikeyan.
22ème tour: Premier arrêt de Monteiro.
24ème tour: Premier arrêt de Barrichello.
26ème tour: Premier arrêt de Schumacher qui reprend la piste derrière son équipier après qu'un examen serré de son pneu arrière-gauche a été effectué. Il perd 10".
48ème tour: Barrichello possède 3" d'avance sur Schumacher. Arrêt de Monteiro qui occupe toujours la 3ème place.
49ème tour: Second arrêt de Barrichello. Schumacher reprend la tête.
51ème tour: Barrichello manque de se sortir au virage n°1 alors que Schumacher sort des stands après son second arrêt. Quand Rubens revient en piste après son incursion dans l'herbe, il est 2ème.
73ème tour: Michael Schumacher remporte son 1er GP de la saison, le 84ème de sa carrière. Quatre des six pilotes qui terminent le Grand Prix marquent des points pour la première fois en F1. Bien après la cérémonie du podium, les sifflets des fans retentissent encore...


 + Informations complémentaires:
L'Affaire Michelin: Les sept écuries chaussées par la manufacturier français se sont retirées après le tour de formation, en raison d'inquiétudes sur la sécurité des pilotes après que le manufacturier français eut détecté un problème de pression sur les trains de pneus apportés à Indianapolis. Cette édition 2005 restera dans les annales, mais certainement pas pour son attrait sportif: six voitures en piste, deux Ferrari, deux Jordan-Toyota, deux Minardi-Cosworth, et 73 tours d'une course pitoyable. De l'accident de Ralf Schumacher lors de la première séance d'essais libres à la victoire de son frère au terme d'un simulacre de course, récit d'un week-end fou...

.:: Affiche ::.
>> 740ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.