En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites (en savoir plus). OK
Vous êtes dans: Accueil » Archives » Courses 2000 » Grand Prix de Malaisie

Grand Prix de Malaisie

Tout savoir sur... la course


@EN BREF:
Dix-septième et dernière manche du Championnat du monde 2000 de F1. FIA F1WC
Dates: 20, 21 et 22 octobre. Lieu: Circuit de Sepang, Kuala Lumpur.
Engagés: 22. Qualifiés: 22. Partants: 22. Classés: 13.
Conditions atmosphériques: beau et chaud.
Affluence: environ 90 000 spectateurs le dimanche.


@LE GRAND PRIX:
circuit Année de création du Grand Prix: 1999.
Edition disputée à ce jour: 1 (sur le même circuit).
 
Décalage horaire: GMT +8h (+6h de France, heure d'été).
Heure de départ: 15h, heure locale (09h, heure française).
Circuit: 5,543 km x 56 tours, soit 310,408 km au total.


@LES RECORDS:
Pole position Meilleur temps en course
1'39"688 (moy. 200,136 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F399) en 1999.
1'40"267 (moy. 198,981 km/h) par
Michael Schumacher (Ferrari F399) en 1999.
 
@LE PODIUM 1999:
P Pilote Ecurie-Moteur Pneu Temps Moyenne
1 4. Eddie Irvine Ferrari F399 (B) en 1h36'38"494 (192,682 km/h)
2 3. Michael Schumacher Ferrari F399 (B) à 0'01"040 (192,648 km/h)
3 1. Mika Häkkinen McLaren MP4/14-Mercedes (B) à 0'09"743 (192,359 km/h)


LES RESULTATS EN UN CLIN D'ŒIL • Grille de départ • • Classement à l'arrivée • • Classement des championnats •


@LE RESUME DE LA COURSE:
Ferrari décroche le titre mondial ConstructeursL'enjeu de cette ultime manche concernait l'attribution du titre Constructeurs que briguaient Ferrari et McLaren. Sans pression aucune, fort de la couronne mondiale qu'il avait décrochée quinze jours plus tôt au Japon, Michael Schumacher était prêt à donner un grand récital sur le circuit de Sepang. Dès les essais, il faisait preuve d'autorité pour repousser les vélléités des pilotes McLaren-Mercedes, Mika Häkkinen et David Coulthard.

Au départ de la course, Schumacher se faisait piéger par ses deux grands rivaux, mais Häkkinen se voyait pénalisé pour un départ anticipé. Restait alors Coulthard pour sauver les intérêts de la maison McLaren. Il jouait crânement sa chance, mais une fois de plus, le stand Ferrari et Michael Schumacher faisaient la différence: l'un lors des ravitaillements, l'autre sur la piste. Schumacher, vainqueur devant Coulthard et Barrichello, parachevait en apothéose une saison pleine de succès, Ferrari s'adjugeant le titre mondial Constructeurs pour la deuxième année consécutive.

.:: Affiche ::.
>> 663ème Grand Prix de F1:
affiche
.:: Autres éditions ::.
>> Sélectionnez une année:
.:: Vue du ciel ::.
>> Découvrez ce circuit sur des photos satellite!
globe terrestre • Vous disposez du logiciel Google Earth, cliquez ici.

• Sinon, vous pouvez utiliser Google Map en cliquant ici.
.:: Publicité ::.